Charte environnementale

Documents officiels :

Janvier 2021

  • Charte de l’environnement pour un développement durable (texte)
  • Charte de l’environnement pour un développement durable (délibération)

(cliquer sur la mention entre parenthèses)


L’avenir de la planète s’écrit aussi ici

Article issu du Saint-Quay-Portrieux Magazine n°84 – Avril 2021

La charte votée en début d’année réaffirme l’importance de l’enjeu environnemental dans le projet de l’équipe municipale. Plusieurs actions ont déjà été menées à bien. D’autres sont en cours.

En matière d’entretien du cadre de vie, la ville applique des pratiques vertueuses. Elle fait ainsi partie des 38 %* de communes bretonnes qui ont définitivement proscrit l’utilisation de produits chimiques dans la gestion des espaces verts. Une méthode certifiée par le label “Zéro Phyto Durable”.

Avant que la compétence ne soit transférée à l’intercommunalité, un gros travail avait aussi été engagé sur le réseau d’assainissement. Chaque opération importante d’aménagement, au Portrieux ou place d’Armes par exemple, a été accompagnée d’une optimisation des installations. En parallèle, des dispositifs ont incité les habitants à se mettre aux normes. Cette démarche globale, inscrite en amont de la construction de la nouvelle station d’épuration, vise notamment à préserver la qualité des eaux de baignade.

L’EAU : UN ENJEU MAJEUR

Dans la même logique, la commune a instauré l’an dernier des espaces sans tabac. Le maire, Thierry Simelière : “Au-delà de la prévention santé, nous voulions alerter les usagers sur les dommages pour l’environnement. Lorsque l’on sait qu’un seul mégot pollue 500 litres d’eau…”.

Une initiative qui vient d’ailleurs d’être complétée par l’opération “Ici commence la mer”. À côté des avaloirs d’eaux pluviales, des macarons ont été intégrés à la chaussée et un groupe de jeunes Quinocéens, encadré par la mairie, a peint le même message au pochoir. “60 % des Français ignorent que tout ce qui est jeté à travers ces grilles finit directement dans la rivière et dans la mer**, rappelle Éric Boyer, conseiller délégué à la transition écologique. C’est en changeant nos gestes au quotidien que, peu à peu, les choses évolueront”.

Le 19 avril 2021, au moment du lancement de l’opération “Ici commence la mer”. Avec, de g. à dr. : Sophie Lathuillière, Thierry Simelière, Cécilia Le Goff (directrice de l’Office de tourisme), Éric Boyer ; et au premier plan, Léo-Paul Le Potier ; l’un des jeunes chargés de la peinture au pochoir.

Cette action de sensibilisation est menée dans le cadre d’un programme initié par Saint-Brieuc Armor Agglomération. Sophie Lathuillière, adjointe à l’environnement : “Nous ressentons une réelle prise de conscience collective dans toute l’intercommunalité. Les avancées se multiplient : plan climat air énergie territorial, tri sélectif, aides à la rénovation de l’habitat, bourse Zephyr…”

S’APPUYER SUR LA JEUNE GÉNÉRATION

L’un des objectifs de la charte pour l’environnement est également de favoriser les mobilités douces. Davantage d’équipements adaptés (comme des appuis-vélos) sont installés et une réflexion plus large sur le plan de déplacements local est en cours. “Le but est de faire cohabiter piétons, cyclistes et automobilistes en bonne intelligence. Faisons évoluer les mentalités pour pacifier les usages, insiste l’adjointe au maire. Cela passe par l’instauration de zones de rencontres similaires à celle de la place de la Plage, la régulation du stationnement comme c’est le cas actuellement en pied de façades au Portrieux ou encore l’éducation des enfants au code  de la route assurée par les policiers municipaux”.

L’implication des plus jeunes figure d’ailleurs au rang des priorités. L’animation pédagogique mise en place à la cantine du groupe scolaire des Embruns en est une illustration concrète (photo ci-dessus). Afin de prendre conscience du gaspillage alimentaire, les élèves devaient peser leurs déchets en fin de repas ; la classe avec la poubelle la plus légère étant déclarée gagnante. “Il suffit de discuter avec les enfants pour constater qu’ils se sentent déjà très concernés par le développement durable, poursuit Sophie Lathuillière. Ils sont les acteurs de demain. Nous souhaitons donc les associer le plus possible à nos décisions”.

*Source : région Bretagne / www.bretagne.bzh / article du 9 avril 2021.

**Étude de 2017 – SBAA

Publications municipales

Pour rester informé, téléchargez ici l'agenda des loisirs, Le Phare, ainsi que le magazine de Saint-Quay-Portrieux.

Hôtel de ville

Adresse postale :
52 boulevard du Maréchal Foch
CS 10001
22410 Saint-Quay-Portrieux

Horaires d'ouverture
(actuellement modifiés suite à la crise sanitaire) :
du lundi au vendredi de 8h30 à 12h15
et uniquement par téléphone de 13h30 à 17h45

Le samedi de 9h à 12h (état civil uniquement)


Téléphone : 02 96 70 80 80
Formulaire de contact