Parc de la Duchesse Anne

2019

Réaménagement. 10 propositions pour le parc de la Duchesse Anne

La Presse d’Armor

Lundi 16 décembre, au Centre de Congrès, ont été présentées les propositions de réaménagement du parc de la Duchesse Anne. Antoine Caillaud, du cabinet A3 Paysage, est venu avec 10 propositions d’équipement.

Depuis 18 mois, le parc de la Duchesse Anne fait l’objet d’une réflexion qui s’inscrit dans un schéma plus large de rénovation du quartier. Après la rénovation de la place d’Armes, c’est maintenant et sur plusieurs années que le site naturel va être repensé.

Restera ensuite la place de Verdun, à commencer par la mise en place de conteneurs enterrés, et la traversée vers la rue Jeanne-d’Arc.

Les arbres expertisés

Le maire Thierry Simelière a indiqué : « Le réaménagement du parc fera l’objet d’un plan pluriannuel d’investissement. On va commencer, en 2020 par lancer une mission d’expertise arboricole. On ne peut rien bâtir si on n’a pas la garantie de la pérennité des arbres. Certains seront sans doute à abattre. Les propositions présentées aujourd’hui ne sont pas figées. C’est une étude, tout est négociable jusqu’à la veille du chantier ».

Plus de visibilité

Les idées prédominantes sont de donner plus de visibilité au parc et de mettre en place une nouvelle dynamique pour que tous les publics en profitent. Depuis un an avec le cabinet A3 Paysage, des ateliers de travail avec les élus ont été réalisés, puis une balade urbaine en octobre 2018, avec la population, et enfin des ateliers de synthèse et la présentation au public.

Des idées

Les propositions de création sont : un jeu de boules bretonnes couvert (en face du préau), une aire de jeu multisports, une aire de jeu pour les 3 à 6 ans, un pump track (piste bosselée pour trottinettes, BMX…) ; un slackline, fil équilibriste tendu à faible hauteur ; un théâtre de verdure, en haut du parc, profitant du dénivelé naturel ; un verger ; un parcours d’orientation ; une aire de pique-nique ; un espace concert, scène surélevée et abritée ; un circuit de promenade.

Éclairage

Après la présentation d’Antoine Caillaud, le maire a répondu aux questions et livré quelques orientations : les deux fest-noz et les concerts d’été du mercredi pourront avoir lieu dans le parc et rendre au parking coté casino sa fonction première.

Une piste durcie sera créée autour de l’aire de jeux multisports, actuellement bitumée, principalement pour les écoles. Le verger sera planté et géré avec les associations (SHCG et Cojardinons). L’éclairage sera revu et des bancs seront installés.

Un exemple de théâtre de verdure

Des aménagements en vue au parc de la Duchesse Anne

Ouest-France – 19 décembre 2019

En collaboration avec le cabinet A3 Paysage représenté par Antoine Cailleau, le maire, Thierry Simelière, a présenté une étude, lundi, afin de réaménager le parc de la Duchesse-Anne. Environ 70 à 80 personnes étaient présentes à la réunion publique au centre de congrès.

Devant le peu de fréquentation et d’attractivité du parc, une concertation entre la population et les élus a été réalisée en 2018. Diverses propositions ont été présentées : tout d’abord, l’expertise des arbres, puis la réalisation d’une circulation afin de faire coexister les différents publics, joueurs de boules, aires de jeux et espaces multisports pour les enfants, les scolaires. Mais aussi, des espaces aménagés pour la pratique sportive toutes générations, des espaces concerts, un théâtre de verdure, une prairie fleurie où il ferait bon flâner, un espace pique-nique…

Cette étude reste à l’état de projet et sera présentée au budget 2020 et proposée dans le Plan pluriannuel d’investissement, en fonction des capacités financières de la commune.


2018

L’aménagement du parc de la Duchesse-Anne étudié

Ouest-France – 28 novembre 2018

La balade citoyenne dans le parc de la Duchesse-Anne avait réuni une vingtaine de personnes, il y a quinze jours. En revanche, la réunion de synthèse sur les idées d’aménagement de ce dernier, qui avait lieu samedi matin au centre des congrès, a visiblement moins passionné les Quinocéens, ils n’étaient qu’une dizaine.

Cette réunion en petit comité a malgré tout permis des échanges d’idées constructifs avec Antoine Cailleau, du cabinet A3 paysage, de Brest, sur le devenir de ce poumon vert. Chacun s’est accordé à en vanter l’importance au cœur de la ville.

Aspect esthétique de l’entrée, accessibilité, signalétique, cohabitation entre piétons, cyclistes et boulistes, installation de bancs et d’emplacements de pique-nique, toilettes, poubelles, les sujets n’ont pas manqué. Ils étaient unanimes sur la nécessité de mise en valeur de ce parc qui mérite bien mieux que sa fréquentation actuelle.

Les équipements sportifs ont également fait débat, certains se disant favorables à un parcours de santé. L’actuel arbre à livres semble sous-utilisé.

“Il y a besoin aussi de faciliter l’accès au fond du parc qui est méconnu, ont avancé plusieurs participants, le ruisseau mérite, lui, un grand nettoyage, un bassin serait sympa. Pourquoi ne pas créer un théâtre de verdure ou y faire des expositions ?”

Les idées ne manquaient pas pour en faire évoluer l’utilisation et la fréquentation. La prochaine étape permettra de prendre les derniers avis avec les élus, avant que le cabinet propose une première ébauche du nouveau visage du parc.


Une balade citoyenne prolifique

Le Télégramme – 12 novembre 2018

Samedi 10 novembre, au matin, une quarantaine de personnes a participé à la balade citoyenne, organisée dans le cadre du projet d’aménagement du parc de la Duchesse Anne. Stéphanie Cariou et Antoine Cailleau, du cabinet “A3 Paysage”, étaient là pour “être à l’écoute, recueillir les avis et les suggestions”.

Parmi celles-ci, on retiendra l’installation de tables de pique-nique, une meilleure signalétique, une piste cyclable, un parcours sportif un parcours botanique, un amphithéâtre de verdure dans la partie haute du parc, une mise en valeur du ruisseau, la création d’un petit bassin, un city stade…

“Il ne faut pas oublier les pré-ados et les adolescents”

Les boulistes ont rappelé leur attachement à leurs équipements, évoquant la couverture des terrains dédiés. Une remarque a fait l’unanimité : “In ne faut pas oublier les pré-ados et les adolescents, à qui on ne propose pas grand-chose !”. L’un des participants intervenait judicieusement pour proposer une réflexion plus globale : “À quoi et à qui sert le parc ? À qui et à quoi voulons-nous qu’il serve ?”.

À cette balade citoyenne succédera une réunion publique organisée par la municipalité début 2019.


Le 12 octobre, les représentants d’A3 Paysage visitent le parc en compagnie des élus.

Repenser le parc de la Duchesse Anne

(octobre 2018)

La Ville a entamé la réflexion sur le réaménagement du parc de la Duchesse Anne. La démarche laissera une large place à la concertation.

Créé en 1978, le parc de la Duchesse Anne occupe une position stratégique dans le prolongement du quartier du Casino. Malgré la qualité de son patrimoine végétal, cet espace public est souvent méconnu.

L’objectif est donc de le rendre plus attractif, tant pour les Quinocéens que pour les visiteurs, en tenant compte des différents usages et des aspirations de toutes les générations. La méthode retenue prévoit d’associer les habitants à l’élaboration du projet. Les premiers rendez-vous, destinés à recueillir les attentes et à partager les idées, sont d’ailleurs d’ores et déjà programmés .

(“Balade citoyenne” le samedi 10 novembre et ateliers collaboratifs le samedi 24 novembre au Centre de Congrès).

Suite à un appel d’offres, la commune sera accompagnée dans cette démarche par A3 Paysage, agence brestoise de paysagistes-urbanistes.


2017

Des jeux pour la Duchesse Anne

Avec des jeux d’échecs/dames et de petits chevaux, le préau du parc de la Duchesse Anne recevait ce matin sa petite touche finale. Après les premiers travaux d’extension et d’aménagement du local et des sanitaires, les arbres à livres et les fresques étaient venus habillés les murs (voir article lors de l’inauguration ici). Pour ces nouveaux plateaux de jeux, l’artiste locale Anna Kropiowska et les services techniques de la Ville ont de nouveau travaillé ensemble à la réalisation de ces objets ludiques (et beaux !).

Petit à petit, depuis 18 mois, cet espace auparavant relativement quelconque, s’est donc paré d’un nouveau décor qui lui confère une autre dimension. Marianne Danguis, adjointe à la vie associative et au patrimoine, supervise le dossier depuis le début : “Nous voulons redonner progressivement tout son lustre à cette coulée verte quinocéenne, que beaucoup ne connaissent pas, ou peu. Nous avons l’ambition d’en faire un lieu convivial, où se mêlent les activités et les générations. Un vrai lieu de vie. L’aménagement de ce préau était en quelque sorte la première pierre de ce projet plus vaste“.

Le maire, Thierry Simelière, confirme :”Dès la rentrée, nous lançons en effet une réflexion globale sur l’aménagement du parc. Les crédits relatifs à l’étude sont inscrits au budget. Avec les arbres à livres, nous ouvrons petits et grands à la lecture et nous les invitons à faire une pause, à flâner… Ensuite, l’objectif final est de faire coexister dans le même espace les activités de loisirs comme la pétanque, un parcours santé et des jeux pour les enfants. Sur un mode participatif, nous voulons associer au groupe de travail les enfants, les parents d’élèves, les enseignants et les associations ; comme cela pu être fait avec succès à Saint-Brieuc pour le parc des Promenades“. 

En attendant, une petite mallette rose contenant dés et “pions-coquillages” attend les amateurs de jeux de société sur l’arbre à livres au milieu du préau… On se fait une partie ?


2015

Projet

M. le Maire, Thierry Simelière :

“Comme nous nous y étions engagés, nous travaillons progressivement au réaménagement du parc. A notre sens, cet espace boisé en pleine ville est une richesse patrimoniale trop peu valorisée.

Nous avons la ferme volonté que cet endroit redevienne petit à petit un lieu de vie à la fois joyeux et reposant, un espace de loisirs où se côtoient toutes les générations et un cadre rêvé pour des animations, comme c’est le cas par exemple pour la Samain, le nouvel an celte du 31 octobre.

Le préau du parc décoré pour la SAMAIN par le comité de quartier Saint-Michel

Les travaux entrepris par les services techniques de la Ville depuis la rentrée 2014 étaient la première étape avec l’extension du préau ou encore l’aménagement du local et des sanitaires.

Pour la rentrée 2015, nous avons conféré une âme à cet écrin de verdure en commandant une fresque murale destinée à renforcer l’esprit des lieux. . L’idée a aussi germé d’ajouter à cette fresque un “arbre à livres“. Une bibliothèque à ciel ouvert où chacun pourra déposer, emprunter ou simplement feuilleter des ouvrages sur place.

Enfin, je formule un dernier vœu. Que cette réalisation sème aux quatre vents des graines  d’autres arbres à livres. Que d’autres projets dans le même esprit, fleurissent un peu partout sur le territoire”.


Lien vers l’article consacré à l’inauguration de la fresque : ici


La fresque du Parc de la Duchesse Anne de A à Z en images :

 Cliquez sur une image pour afficher en plein écran

Publications municipales

Pour rester informé, téléchargez ici l'agenda des loisirs, Le Phare, ainsi que le magazine de Saint-Quay-Portrieux.

Hôtel de ville

Adresse postale :
52 boulevard du Maréchal Foch
CS 10001
22410 Saint-Quay-Portrieux

Horaires d'ouverture :
du lundi au jeudi de 8h30 à 12h15 et de 13h30 à 17h45
le vendredi de 8h30 à 12h15 et de 13h30 à 16h45
et le samedi de 9h00 à 12h00 (état civil uniquement)


Téléphone : 02 96 70 80 80
Fax : 02 96 70 50 71

Formulaire de contact
libero. dolor massa felis sed felis Sed commodo ante. justo libero